Thèmes – Autres points forts – Energie et climat

Nouvelle stratégie pour le développement durable 2008-2011 : La politique climatique doit être plus ambitieuse

Travail.Suisse a pu faire part de ses requêtes sur la nouvelle stratégie du développement durable dans le cadre d’une consultation sous forme de conférence au début septembre. Une politique climatique plus ambitieuse est nécessaire. Cela sera aussi très bon pour l’innovation de l’économie et l’emploi. suite

Annexe Dimension

PD Nouvelle stratégie du développement durable 2008.doc 41 KB

10 septembre 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Plans d’action énergétiques 2007 – 2020 : Dans la bonne direction

Travail.Suisse soutient les plans d’action « efficacité énergétique » et « énergies renouvelables » car ils vont dans bonne direction pour lutter contre le réchauffement climatique. L’économie et l’emploi sortiront aussi gagnants de cette évolution. suite

En ce qui concerne le plan d’action « efficacité énergétique », il faut en particulier saluer le programme d’assainissement (2010-2020) des bâtiments privés car c’est dans ce domaine que se trouve le plus grand potentiel d’économies d’énergie. On peut toutefois regretter que les mesures prévues ne soient pas plus contraignantes, beaucoup d’entre-elles étant conçues comme des recommandations aux cantons.
Au sujet de la mobilité, Travail.Suisse soutient l’introduction d’une taxe CO2 sur les carburants. Il est grand temps de l’introduire vu que c’est justement dans les domaines des transports routiers et aérien que l’on assiste à une forte augmentation des gaz à effet de serre.

La Suisse doit retrouver sa place parmi les meilleurs
Certaines mesures prévues montrent aussi le retard pris par la Suisse au sujet des énergies propres. Ainsi, dans le domaine des appareils et des moteurs, le but est souvent de reprendre les normes de l’UE, alors que, jadis, notre pays était réputé pour avoir des normes environnementales plus sévères que celles de l’UE.
Les plans d’action devraient donc permettre à notre pays, sinon de reprendre le leadership, du moins de recoller au peloton des meilleurs élèves en la matière. Cela est bon pour l’environnement, le climat mais aussi pour l’économie suisse et l’emploi.

03 septembre 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Initiative populaire „pour un climat sain“: Une saine initiative pour le climat mais aussi pour l’emploi

Travail.Suisse soutient sans réserve l’initiative pour le climat. Outre le bienfait qu’elle aura sur le climat, elle permettra de créer au moins 100’000 nouveaux emplois dans les économies d’énergie et le développement des énergies propres.

Annexe Dimension

PD Initiative climat.doc 39 KB

25 juin 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Initiative populaire „pour un climat sain“: Le climat mais aussi l’emploi y gagnent

Lors de sa séance d’aujourd’hui, le Comité de Travail.Suisse a décidé de soutenir l’initiative populaire « pour un climat sain ». Tout en étant indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique, elle permettra aussi de créer des dizaines de milliers d’emplois. suite

Pour Travail.Suisse et ses fédérations, l’initiative pour un climat sain est nécessaire dans la perspective de réduire jusqu’en 2050 nos émissions de gaz à effet de serre de 50 pour cent au moins afin de prévenir de graves conséquences pour notre environnement.

Une réduction de 30 pour cent des gaz à effet de serre en 2020 est aussi un objectif accessible vu le fort potentiel d’économies d’énergie existant, en particulier dans les bâtiments, et celui du développement des énergies renouvelables (solaire, biomasse etc.). Mais pour y parvenir il faut prendre sans tarder les mesures nécessaires, comme par exemple l’obligation du standard Minergie au niveau suisse et une taxe sur le CO2 qui s’applique aussi aux carburants.

La mise en œuvre de l’initiative, avec des économies d’énergie et le développement des énergies propres, permettra de créer des dizaines de milliers de nouveaux emplois de différents niveaux de qualifications. Le savoir-faire des entreprises suisses dans les domaines des nouvelles technologies propres en sera fortement renforcé, ce qui sera bénéfique pour l’économie, en particulier l’économie d’exportation.

21 juin 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Avenir énergétique suisse : Essentiellement avec des économies d’énergie et le développement d’énergies propres

L’approvisionnement en électricité de la Suisse d’ici une à deux décennies peut être assuré pour l’essentiel par des économies d’énergie et le développement des énergies propres. Le nucléaire peut être progressivement abandonné et des centrales à gaz peuvent être construites mais seulement à titre transitoire. En agissant ainsi, on protège l’environnement et la santé de la population tout en favorisant l’économie et l’emploi.

Annexe Dimension

PD Economies d'énergie.doc 37 KB

12 février 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon