Thèmes – Autres points forts – International

Du fair-play – dans l’économie aussi!

La loyauté est nécessaire non seulement dans le jeu et le sport, mais aussi dans l’économie. Avec son Action de mai, Brücke • Le pont demande qu’on tienne davantage compte des plus faibles dans la lutte pour la survie.

Annexe Dimension

Du Fair-play dans l'économie aussi.doc 43 KB

14 avril 2008, José Balmer, Brücke-Le pont Drucker-icon

L’Afrique en a assez

Au Sommet Union Européenne – Afrique de Lisbonne de décembre dernier, les pays africains ont dit non aux Accords de Partenariat Economique. Cette décision est aussi le fruit d’un long travail de renforcement des organisations paysannes africaines et constitue un exemple probant d’une démarche de construction syndicale de longue haleine.

Annexe Dimension

PD L'Afrique en a assez.doc 42 KB

31 mars 2008, José Balmer, Brücke-Le pont Drucker-icon

Pour recoller au peloton de tête des pays qui développent les technologies propres !

La politique énergétique adoptée par le Conseil fédéral ne suffit pas si la Suisse veut recoller au peloton de tête des pays qui développent les technologies propres. Pour ce faire, il faut doter la R & D énergétique de beaucoup plus de moyens et reprendre les meilleures normes énergétiques afin de stimuler l’innovation. Il en va de notre prospérité future et de nos emplois.

Annexe Dimension

PD Pour recolller à la tête du peloton.doc 45 KB

10 mars 2008, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Brücke • Le pont : Le chocolat, un régal pour tout le monde

Le prix du cacao augmente, mais les producteurs en profitent peu. Sur le thème „Le chocolat doit-il être amer?“ Brücke • Le pont a traité du commerce du cacao au récent salon des Goûts & Terroirs à Bulle et a présenté de nouvelles spécialités de chocolat équitable.

Annexe Dimension

PD Le chocolat un régal pour tout le monde.doc 45 KB

10 décembre 2007, José Balmer, Brücke-Le pont Drucker-icon

Accords bilatéraux de libre-échange entre la Suisse et les pays émergents : Inclure les aspects sociaux et du travail

Travail.Suisse demande à la Conseillère fédérale Doris Leuthard d’inclure des aspects sociaux et du travail dans les accords bilatéraux de libre-échange que la Suisse négocie actuellement. suite

Le cycle de Doha étant au point mort à l’OMC, on constate un essor rapide des accords bilatéraux de libre-échange. Ils couvrent un champ large : les questions douanières mais aussi les services, les investissements, les marchés publics etc. Les réglementations qui protégent les intérêts des entreprises et des investisseurs se développent rapidement alors que les réglementations du travail restent à la traîne.

Pour garantir un équilibre acceptable entre les intérêts des investisseurs et des travailleurs/euses, il faut inclure les questions sociales et du travail dans les futures négociations d’accords de libre-échange. Le Seco doit agir dans ce sens. Cette requête prend une importance accrue car les prochains partenaires sont de grands pays émergents (Inde, Brésil etc.) dont le poids économique ne cesse de croître sur le marché mondial.

La Suisse peut s’inspirer de ce que fait l’Union européenne (UE), puisque la promotion des droits sociaux et du travail fait partie intégrante de ses accords commerciaux récents. L’UE prévoit maintenant une clause pour les accords en cours de négociation qui dit en substance que rien ne doit empêcher une partie à l’accord d’appliquer ses lois sur l’emploi, le travail et la sécurité sociale, y compris les salaires minimaux et les conventions collectives de travail.

Contribution pour un ordre économique plus juste et plus stable

Inclure des aspects sociaux et du travail dans les accords bilatéraux de libre-échange améliorera les normes du travail – ce qui est bon pour la productivité – dans les pays émergents et en développement et contribuera au maintien de celles en vigueur dans les pays industrialisés comme la Suisse. On crée ainsi un ordre économique plus juste et plus stable, ce qui est aussi dans l’intérêt de l’économie d’exportation.

La politique économique extérieure de la Suisse est censée être compatible avec la politique étrangère qui a pour objectif de promouvoir les droits de l’homme, atténuer la misère et préserver l’environnement. Inclure des aspects sociaux et du travail dans les accords bilatéraux de libre-échange s’inscrit parfaitement dans cette perspective.

03 décembre 2007, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon