Thèmes – Autres points forts – Impôts et finances

Libéralisation complète du marché postal : expériences très mitigées dans l’UE !

Le Conseil fédéral veut une libéralisation complète du marché postal dès 2012. Or, dans les pays de l’UE qui ont complètement ouvert le marché postal, on assiste à une baisse globale des emplois dans le secteur, une hausse des prix pour les clients individuels et des effets parfois négatifs sur la qualité des prestations fournies.

Annexe Dimension

PD Révision de la législation postale.doc 40 KB

23 juin 2008, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Libéralisation complète du marché postal : expériences très mitigées dans l’UE !

Le Conseil fédéral veut une libéralisation complète du marché postal dès 2012. Or, dans les pays de l’UE qui ont complètement ouvert le marché postal, on assiste à une baisse globale des emplois dans le secteur, une hausse des prix pour les clients individuels et des effets parfois négatifs sur la qualité des prestations fournies.

Annexe Dimension

PD Révision de la législation postale.doc 40 KB

23 juin 2008, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon

Pas de cadeau fiscal pour le bel étage

Travail.Suisse, l’organisation faîtière des travailleurs et travailleuses, rejette énergiquement le projet de loi concernant l’imposition des participations de collaborateurs. Par le biais de rabais fiscaux sur les paquets d’actions et d’options gelées, accordés aux cadres supérieurs, le principe de l’imposition en fonction de la capacité contributive est une fois de plus vidé de sa substance. C’est injuste en termes de politique fiscale, cela donne de faux signaux en termes d’économie publique, et c’est de la dynamite en termes de politique sociale.

Annexe Dimension

PD Pas de cadeau fiscal our le bel étage.doc 33 KB

02 juin 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique Drucker-icon

Pas de cadeau fiscal pour le bel étage

Travail.Suisse, l’organisation faîtière des travailleurs et travailleuses, rejette énergiquement le projet de loi concernant l’imposition des participations de collaborateurs. Par le biais de rabais fiscaux sur les paquets d’actions et d’options gelées, accordés aux cadres supérieurs, le principe de l’imposition en fonction de la capacité contributive est une fois de plus vidé de sa substance. C’est injuste en termes de politique fiscale, cela donne de faux signaux en termes d’économie publique, et c’est de la dynamite en termes de politique sociale.

Annexe Dimension

PD Pas de cadeau fiscal our le bel étage.doc 33 KB

02 juin 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique Drucker-icon

Finances de la Confédération : Ni baisses d’impôt, ni réexamen systématique des tâches !

Le plan financier 2009-2011 prévoit des excédents budgétaires conséquents. Il faudra les affecter pour diminuer la dette et à agir ainsi de façon anticyclique. Diminuer encore plus l’imposition des entreprises serait une grave erreur de politique financière.

Annexe Dimension

PD Ni baisses d'impôt ni réexamen systématique des tâches.doc 43 KB

25 février 2008, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure Drucker-icon