Thèmes – Egalité

Congé paternité – défendu par tous les milieux à Berne

Les interventions parlementaires en faveur du congé paternité continuent de se multiplier sous la coupole fédérale, provenant de presque tous les côtés de l’échiquier politique. Si l’objectif est le même pour tous – accorder enfin un temps reconnu au nouveau papa, les détails des propositions laissent entrevoir les clivages politiques traditionnels. Un seul impératif pour Travail.Suisse : la solution choisie ne doit pas se faire sur le dos des mères. Le Conseil fédéral restera-t-il encore longtemps arque bouté sur sa position dogmatique ?

30 mars 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité

Congé paternité – défendu par tous les milieux à Berne

Les interventions parlementaires en faveur du congé paternité continuent de se multiplier sous la coupole fédérale, provenant de presque tous les côtés de l’échiquier politique. Si l’objectif est le même pour tous – accorder enfin un temps reconnu au nouveau papa, les détails des propositions laissent entrevoir les clivages politiques traditionnels. Un seul impératif pour Travail.Suisse : la solution choisie ne doit pas se faire sur le dos des mères. Le Conseil fédéral restera-t-il encore longtemps arque bouté sur sa position dogmatique ?

30 mars 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité

A cause de la crise, le congé paternité doit-il être reporté aux calendes grecques ?

Notre pays traverse une crise économique qui fait dire à certains que certaines mesures sont à remettre à plus tard. Le congé paternité en fait partie. Le réflexe de calculer les conséquences financières immédiates de toute nouvelle mesure a un nom : l’économisme. Il est le fruit du néo-libéralisme qui a sévit durant trop longtemps et qui a conduit nos économies dans les difficultés actuelles. Il est temps de replacer la mesure du congé paternité dans une autre perspective et à raisonner avec d’autres valeurs en tête.

02 février 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité

A cause de la crise, le congé paternité doit-il être reporté aux calendes grecques ?

Notre pays traverse une crise économique qui fait dire à certains que certaines mesures sont à remettre à plus tard. Le congé paternité en fait partie. Le réflexe de calculer les conséquences financières immédiates de toute nouvelle mesure a un nom : l’économisme. Il est le fruit du néo-libéralisme qui a sévit durant trop longtemps et qui a conduit nos économies dans les difficultés actuelles. Il est temps de replacer la mesure du congé paternité dans une autre perspective et à raisonner avec d’autres valeurs en tête.

02 février 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité

Attaques contre le congé maternité sous couvert d’égalité

Un congé maternité, ce n’est pas des vacances, il faut le rappeler. Du point de vue biologique, affectif et émotionnel ou relationnel au sein des familles, la période qui suit la naissance d’un enfant est très chargée tant physiquement que psychiquement. Certains élus de droite estiment pourtant que l’on peut aisément réduire le congé maternité. L’argument « à la mode » semble tout trouvé : le père doit aussi pouvoir bénéficier d’un congé paternité. Ils proposent donc de partager le congé maternité. C’est une attaque en règle contre une protection sociale essentielle aux femmes, en totale contradiction avec la tendance générale qui est de prolonger les congés maternité trop courts.

24 novembre 2008, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité

RSS | D | F | Info juridiques | Impressum | Sitemap | Full Site | LOGIN