Thèmes – Egalité – Maternité et paternité

Le congé de paternité a un besoin urgent d’une base juridique

Travail.Suisse a mis à jour les chiffres sur la fréquence du congé de paternité dans l’économie suisse (à partir de mai 2018). Les contrats collectifs de travail les plus importants et les plus contraignants ont été analysés. Il s’avère que l’adoption d’un congé de paternité est un processus lent. Pour près de la moitié des salariés sous contrat collectif de travail, seuls 1 à 2 jours de congé de paternité sont encore prévus. Parmi les grandes entreprises, il existe de nombreux exemples de congés de paternité de 10 à 20 jours.

Les chiffres relatifs au secteur public en tant qu’employeur ont également été mis à jour. Pour la Confédération, les cantons, les 30 plus grandes villes et les capitales cantonales, le congé paternité de 5 à 10 jours devient la norme. Cependant, seuls les grands centres urbains offrent un congé de paternité de 20 jours ouvrables, comme l’exige l’initiative populaire Travail.Suisse.

Dans l’ensemble, il y a une grande différence entre les grands et les petits employeurs : les grands employeurs offrent un congé de paternité, quoique modestement, alors que les petits employeurs ne le font généralement pas. Cette lacune ne peut être comblée que par une législation sur le congé de paternité et un financement fondé sur la solidarité, ce qui crée des règles du jeu équitables.

> A la fiche d’informations avec tous les graphiques


Le « mamagenda » est en ligne !

Depuis fin juin, l’échéancier numérique pour accompagner la maternité sur le lieu de travail – mamagenda.ch – est en ligne. Un premier succès : plus de trois cents personnes se sont inscrites et utilisent mamagenda, une offre gratuite de Travail.Suisse disponible sur internet à l’adresse www.mamagenda.ch.

Annexe Dimension

PD mamagenda est en ligne.doc 59 KB

29 août 2011, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

mamagenda est lancé ! Un outil novateur pour gérer la maternité au travail

Travail.Suisse lance aujourd’hui officiellement mamagenda, échéancier digital pour accompagner les employées enceintes sur le lieu de travail. Destiné aux entreprises comme aux femmes actives, mamagenda concrétise un partenariat social bien compris. suite

mamagenda est un site internet d’accès gratuit qui propose un outil totalement nouveau dans le domaine des ressources humaines: un échéancier permettant aux entreprises de gérer la maternité de leur personnel féminin. Il organise un dialogue continu et propose entretiens et thèmes de discussion à des moments clés. Comme cet échéancier est accessible depuis n’importe où, les femmes actives et leur partenaire de vie peuvent aussi le consulter depuis leur domicile.

L’objectif visé par mamagenda est double : les entreprises conservent les compétences et la précieuse expérience professionnelle de leur personnel féminin. D’autre part, les femmes et leur partenaire trouvent informations, conseils et aides dans l’exercice difficile de conciliation entre travail et famille.

A quel moment faut-il annoncer une grossesse au travail ? A partir de quelle semaine il est interdit de travailler debout ? Comment s’y prendre si des tensions surgissent dans une équipe en raison d’une grossesse ? En offrant une réponse à ces questions et à bien d’autres encore, mamagenda tient compte des soucis des employeurs et des employées.

Sur le site www.mamagenda.ch, on trouve des clips de sensibilisation amusants, des vidéos de présentation de l’outil, des fiches d’informations et des formulaires. Pour utiliser les fonctionnalités de l’échéancier proprement dit, il suffit de s’annoncer et de créer son mamagenda personnel, puis d’inviter sa collaboratrice (ou son/sa supérieur-e hiérarchique) à l’utiliser aussi. mamagenda accompagne supérieur-e-s et employées durant la grossesse, le congé maternité jusqu’au retour au travail.

Annexe Dimension

PK 280611 f Text V Borioli.doc 53 KB

PK 280611 f Text F Reinhard.doc 68 KB

PK 280611 f Text C Sennhauser.doc 105 KB

PK 280611 f Text A Rampaey.pdf 296 KB

PK 280611 f Text R Liniger.doc 68 KB

PK 280611 f Kurzbeschrieb.doc 132 KB

28 juin 2011, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Iv. Pa. Ratification de la Convention n° 183 de l’OIT sur la protection de la maternité

Annexe Dimension

VL Ratification covention OIT maternité.pdf 118 KB

24 juin 2011, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Pour combattre les inégalités sur le terrain, Travail.Suisse mise sur un projet novateur

Vingt ans après la Grève des femmes du 14 juin 1991, Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante de 170’000 travailleurs, s’apprête à lancer sur le marché un outil novateur : le « mamagenda », premier échéancier digital pour aider la gestion de la maternité à la place de travail. Disponible dès le 28 juin 2011, cet outil a pour but d’aider les supérieur-e-s hiérarchiques à accompagner la grossesse de leurs employées enceintes. suite

Lassées d’attendre que l’égalité se concrétise par une loi, les femmes de notre pays ont fait grève il y a de cela 20 ans. Aujourd’hui, de nombreuses manifestations sont organisées partout dans le pays pour rappeler que l’égalité n’est toujours pas atteinte entre les hommes et les femmes de ce pays.

Aux yeux de Travail.Suisse, le principal problème réside toujours dans la difficulté pour tous, mais surtout pour les femmes, de concilier une activité professionnelle avec les tâches que requiert une famille. Les syndicats observent au quotidien les difficultés auxquelles sont confrontées les femmes actives quand elles attendent un enfant, mais aussi les défis auxquels les employeurs doivent faire face quand s’annonce une grossesse ou un allaitement. Lassée d’attendre que les choses s’améliorent d’elles-mêmes, Travail.Suisse a lancé il y a deux ans, avec le soutien du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes, un projet ambitieux destiné à répondre aux besoins des travailleuses et de leurs employeurs. Les travaux arrivent à leur terme dans deux semaines exactement.

Le 28 juin prochain à Berne, Travail.Suisse lancera officiellement l’échéancier digital « mamagenda » *. Cet outil disponible gratuitement sur internet, est totalement novateur. Son but est double : d’une part, les entreprises de notre pays pourront conserver les compétences et la précieuse expérience professionnelle de leur personnel féminin en gérant au mieux une grossesse, depuis son annonce jusqu’au retour au travail de l’employée après le congé maternité. D’autre part, les femmes et leur partenaire trouveront informations, conseils et aides dans l’exercice difficile de conciliation entre travail et famille.

Avec le « mamagenda », Travail.Suisse met à la disposition de toutes et tous un moyen de contribuer concrètement à la suppression des obstacles menant sur le chemin de l’égalité.

  • www.mamagenda.ch, dès le 28 juin 2011

14 juin 2011, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Le congé paternité payé – une revendication désuète ?

Depuis plusieurs années, Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante représentant 170’000 travailleurs et travailleuses, revendique l’adoption d’un congé paternité payé de 20 jours. Début mai, aux côtés de la Conseillère nationale Streiff-Feller et des Conseillers nationaux Nordmann et Barthassat, elle a rafraîchit les mémoires en évoquant les congés parentaux lors d’une conférence de presse. Non seulement il n’est pas désuet de revendiquer le congé paternité, mais il constitue une étape indispensable sur la voie des congés parentaux.

Annexe Dimension

PD Le congé paternité payé - une revendication désuète.doc 54 KB

16 mai 2011, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon