Thèmes – Famille – Famille et travail

Il faut plus de places d’accueil pour les enfants

Travail.Suisse, l’organisation indépendante de travailleurs et travailleuses, approuve la prolongation de quatre ans du programme fédéral d’impulsion visant à encourager la création de places d’accueil pour les enfants. Pour atteindre les objectifs annoncés, l’enveloppe budgétaire doit être augmentée de 140 à 200 millions au moins.

Annexe Dimension

PD Prolongation de la loi surles aides financières à l'accueil extra-familial pour enfants.doc 55 KB

26 octobre 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Il faut plus de places d’accueil pour les enfants

Travail.Suisse, l’organisation indépendante de travailleurs et travailleuses, approuve la prolongation de quatre ans du programme fédéral d’impulsion visant à encourager la création de places d’accueil pour les enfants. Pour atteindre les objectifs annoncés, l’enveloppe budgétaire doit être augmentée de 140 à 200 millions au moins.

Annexe Dimension

PD Prolongation de la loi surles aides financières à l'accueil extra-familial pour enfants.doc 55 KB

26 octobre 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Conciliation travail-famille : la Suisse encore en phase de transition

La Suisse est encore marqué par un caractère traditionnel qui nuit beaucoup à la conciliation entre travail et famille. Cela se répercute sur la fécondité : le nombre moyen d’enfants par femme est plutôt bas. Pour faire progresser la société, c’est bien plus qu’une affaire de mentalités, nous gagnerions à adopter une véritable politique familiale, à l’instar du Québec, de la Scandinavie et de la France. En matière d’évolution, la Suisse doit rapidement quitter la « phase de transition » pour entrer dans la « phase moderne », source de richesse. Pour commencer, si nous commencions par adopter un congé paternité payé de plusieurs semaines ?

Annexe Dimension

PD Conciliation travail-famille - la Suisse encore en phase de transition.doc 63 KB

21 septembre 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Conciliation travail-famille : la Suisse encore en phase de transition

La Suisse est encore marqué par un caractère traditionnel qui nuit beaucoup à la conciliation entre travail et famille. Cela se répercute sur la fécondité : le nombre moyen d’enfants par femme est plutôt bas. Pour faire progresser la société, c’est bien plus qu’une affaire de mentalités, nous gagnerions à adopter une véritable politique familiale, à l’instar du Québec, de la Scandinavie et de la France. En matière d’évolution, la Suisse doit rapidement quitter la « phase de transition » pour entrer dans la « phase moderne », source de richesse. Pour commencer, si nous commencions par adopter un congé paternité payé de plusieurs semaines ?

Annexe Dimension

PD Conciliation travail-famille - la Suisse encore en phase de transition.doc 63 KB

21 septembre 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

En matière de politique familiale, il faut faire un effort supplémentaire

Malgré des succès obtenus ponctuellement en matière de politique familiale, il est grandement nécessaire d’agir, aujourd’hui comme hier, en soutenant financièrement les familles en Suisse, et en allégeant leurs charges. Les familles dont les revenus sont faibles ou moyens étant les premières à être affectées par la crise, cela renforce la nécessité d’en faire davantage en leur faveur, sur le plan politique en Suisse. Pour Travail.Suisse, la lutte contre la pauvreté des familles au moyen de prestations complémentaires, ainsi que le maintien de leur pouvoir d’achat, constituent la priorité absolue.

Annexe Dimension

PD En matière de politique familiale il faut faire un effort supplémentaire.doc 34 KB

25 mai 2009, Matthias Kuert Killer, Responsable politique sociale Drucker-icon