Thèmes – Formation

Il manque des objectifs quantitatifs

La commission d’experts mise en place par le Conseil fédéral s’est attelée à l’élaboration de la loi sur la formation continue. Une première audition a eu lieu avec les milieux intéressés et concernés. Travail.Suisse a constaté que si les objectifs poursuivis sont nombreux, aucun n’est de nature quantitative.

04 octobre 2010, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation

Formation en fête: Incitation à la discussion politique

La « Formation en fête » se tiendra les 10 et 11 septembre 2010, pour la sixième fois en Suisse. C’est une manifestation importante pour la promotion de la formation continue. Travail.Suisse félicite les organisateurs pour la continuité de leur engagement depuis plusieurs années, en faveur de la formation continue. Toutefois, la « Formation en fête » ne saurait remplacer, dans ce domaine, le travail politique innovateur dont la Suisse a besoin.

06 septembre 2010, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation

Formation en fête: Incitation à la discussion politique

La « Formation en fête » se tiendra les 10 et 11 septembre 2010, pour la sixième fois en Suisse. C’est une manifestation importante pour la promotion de la formation continue. Travail.Suisse félicite les organisateurs pour la continuité de leur engagement depuis plusieurs années, en faveur de la formation continue. Toutefois, la « Formation en fête » ne saurait remplacer, dans ce domaine, le travail politique innovateur dont la Suisse a besoin.

06 septembre 2010, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation

Recours à la migration ou à des stratégies de formation ?

Une pénurie de main-d’œuvre attend le marché suisse du travail ces prochaines années. Les plus fortes craintes concernent le secteur de la santé , l’enseignement et les secteurs MINT . Cette perspective d’un manque de main d’œuvre constitue une gageure non seulement pour la politique migratoire, mais aussi pour la politique de la formation. Dans cet article, Travail.Suisse expose quelques réflexions de fond et formule des mesures prioritaires.

07 juin 2010, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation

Recours à la migration ou à des stratégies de formation ?

Une pénurie de main-d’œuvre attend le marché suisse du travail ces prochaines années. Les plus fortes craintes concernent le secteur de la santé , l’enseignement et les secteurs MINT . Cette perspective d’un manque de main d’œuvre constitue une gageure non seulement pour la politique migratoire, mais aussi pour la politique de la formation. Dans cet article, Travail.Suisse expose quelques réflexions de fond et formule des mesures prioritaires.

07 juin 2010, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation

RSS | D | F | Info juridiques | Impressum | Sitemap | Full Site | LOGIN