Thèmes – Formation – Formation continue

L’obligation généralisée de formation continue : la solution idéale

La formation continue généralisée est un facteur de succès primordial pour l’économie suisse. Il faut adapter aux exigences sans cesse renouvelées le savoir et le savoir-faire de toutes les travailleuses et de tous les travailleurs, faute de quoi nous ne pourrons pas maintenir notre niveau de vie élevé. Travail.Suisse exige l’introduction d’une obligation légale afin que la formation continue pour tous devienne une réalité.

26 octobre 2009, Martin Flügel, Président

Seule l’obligation garantit une formation continue pour tous

La formation continue généralisée est un facteur de succès primordial pour l’économie suisse. Il faut adapter aux exigences sans cesse renouvelées le savoir et le savoir-faire de toutes les travailleuses et de tous les travailleurs, faute de quoi nous ne pourrons pas maintenir notre niveau de vie élevé. Travail.Suisse exige l’introduction d’une obligation légale afin que la formation continue pour tous devienne une réalité. L’organisation indépendante des travailleurs et travailleuses a soutenu cette revendication lors d’une conférence de presse qui a eu lieu ajourd’hui à Berne. suite

Depuis 2006, la Confédération est chargée de créer une loi sur la formation continue. Il semble que le Conseil fédéral et le Parlement soient enfin prêts à prendre en main cette mission. Les commissions de la science, de l’éducation et de la culture (CSEC) ont approuvé une initiative parlementaire allant dans ce sens.

Le monde change à une vitesse fulgurante – La formation continue est une nécessité

Le savoir et le savoir-faire des travailleuses et des travailleurs est un facteur primordial de notre prospérité. Le système suisse de formation est aisément capable de donner une bonne formation de base à la plupart des jeunes gens. Mais ce système ne suffit plus, et de loin, à assurer demain à la Suisse son premier rang au plan économique. Les mutations sociales, technologiques et économiques du monde du travail sont conséquentes. Les travailleuses et les travailleurs doivent gérer des exigences croissantes dans un laps de temps toujours plus serré. La « demi-vie » du savoir et du savoir-faire se fait plus courte. Par rapport à l’état de leur formation, les travailleuses et les travailleurs sont mis au rancart de plus en plus tôt. Or, l’évolution démographique obligera bientôt l’économie suisse à se tourner vers les travailleuses et les travailleurs âgés.
La formation continue est l’instrument le plus important pour mettre à jour en permanence les connaissances des travailleuses et des travailleurs. Grâce à la formation continue, le travailleur en tant qu’individu peut adapter en permanence son savoir et son savoir-faire aux nouvelles exigences et se charger de tâches supplémentaires. Ainsi, les travailleurs augmentent leur productivité.

La formation continue pour tous grâce à l’obligation généralisée de formation continue

Or, l’inégalité de la répartition en matière de formation continue représente le problème essentiel de la situation actuelle. Aujourd’hui, ce sont les hommes bien formés travaillant à plein temps qui suivent une formation continue. En revanche, les travailleurs à temps partiel, les femmes et en particulier les personnes peu qualifiées se forment nettement moins, voire presque pas.

La politique actuelle en matière de formation continue n’est pas en mesure de rétablir l’équilibre. C’est pourquoi, Travail.Suisse exige une nouvelle politique dans ce domaine, c’est-à-dire une politique de la formation continue qui permette d’adapter aux exigences sans cesse renouvelées le savoir et le savoir-faire de tous les travailleurs.

Cela signifie concrètement que la formation continue doit devenir une évidence. C’est pourquoi, il faut formuler une obligation généralisée. C’est à cette seule condition que la formation continue deviendra la norme pour tous les travailleurs et travailleuses et c’est le seul moyen qui leur garantisse la possibilité de mettre à jour et d’augmenter en permanence leur niveau de formation. C’est pourquoi, Travail.Suisse exige d’inscrire dans la future loi l’obligation pour tous les travailleurs et travailleuses de pratiquer la formation continue. Cette obligation peut être réalisée sans dépenses adminstratives et est la base d’une politique de formation continue orientée vers l’avenir.

23 octobre 2009, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation et Martin Flügel, Président

Formation continue: voici comment s’y prendre

Se former régulièrement est toujours plus important. Le sujet de la formation continue fait partie, pour Travail.Suisse, des principaux thèmes, sur lesquels l’organisation faîtière s’engage. Cette nouvelle brochure de Clever apporte un soutien pratique aux personnes qui sont à la recherche d’une formation continue appropriée pour elles.

07 septembre 2009, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation

Le rôle des organisations chargées de la formation continue

Une question importante relative à la nouvelle loi sur la formation continue, en préparation, consiste à se demander quelles obligations une loi étatique peut-elle imposer à des organisations chargées de la formation continue. Travail.Suisse défend l’idée que la loi sur la formation continue ne peut poser aucune exigence contraignante aux organisations chargées de cette formation. Elle peut toutefois leur donner ou leur suggérer des directives qu’elles appliqueront sur une base volontaire.

22 juin 2009, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation

Loi sur la formation continue : Le rôle des cantons

Quel rôle doit incomber aux cantons dans la nouvelle loi – en préparation – sur la formation continue? Dans l’esprit de Travail.Suisse, les cantons doivent sur-tout mettre en réseau et coordonner les différents domaines de la formation continue au niveau cantonal. À cet effet, les cantons doivent créer leurs propres lois sur la formation continue, dans la mesure où elles n’existent pas encore.

08 juin 2009, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation

RSS | D | F | Info juridiques | Impressum | Sitemap | Full Site | LOGIN