Thèmes – Formation – Formation professionnelle

Il faut compter avec la formation professionnelle

Dans le cadre d’une conférence de presse, les Académies suisses des sciences ont présenté leur livre blanc intitulé « Une éducation pour la Suisse du futur », dans lequel sont formulées des « Thèses sur les exigences et les objectifs du système éducatif suisse en l’an 2030 ». Dans un communiqué , Travail.Suisse a d’ores et déjà réagi d’une manière extrêmement critique à l’égard de cette publication. Sa critique, exprimée alors sous une forme abrégée, est présentée dans cet article d’une manière plus nuancée et plus circonstanciée.

Annexe Dimension

PD Il faut compter avec la formation professionnelle.doc 45 KB

07 septembre 2009, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation Drucker-icon

Il faut compter avec la formation professionnelle

Dans le cadre d’une conférence de presse, les Académies suisses des sciences ont présenté leur livre blanc intitulé « Une éducation pour la Suisse du futur », dans lequel sont formulées des « Thèses sur les exigences et les objectifs du système éducatif suisse en l’an 2030 ». Dans un communiqué , Travail.Suisse a d’ores et déjà réagi d’une manière extrêmement critique à l’égard de cette publication. Sa critique, exprimée alors sous une forme abrégée, est présentée dans cet article d’une manière plus nuancée et plus circonstanciée.

Annexe Dimension

PD Il faut compter avec la formation professionnelle.doc 45 KB

07 septembre 2009, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation Drucker-icon

Intégrer les migrantes et les migrants dans la formation professionnelle

Les jeunes issus de la migration ont de moins bonnes cartes que les jeunes Suisses lors de la recherche d’une place d’apprentissage. Dans de nombreuses entreprises, ces places sont octroyées par le biais de canaux informels qui sont extrêmement difficiles d’accès aux jeunes issus de la migration. Dans les petites et très petites entreprises, la sélection se fait de manière aléatoire, dans l’urgence et par des profanes. Ce sont ces entreprises formatrices que cible le projet www.lavenirprimelorigine.ch.

Annexe Dimension

PD Intégrer les migrantes et les migrants dans la formation professionnelle.doc 45 KB

24 août 2009, Angela Zihler, Responsable de projet Drucker-icon

Intégrer les migrantes et les migrants dans la formation professionnelle

Les jeunes issus de la migration ont de moins bonnes cartes que les jeunes Suisses lors de la recherche d’une place d’apprentissage. Dans de nombreuses entreprises, ces places sont octroyées par le biais de canaux informels qui sont extrêmement difficiles d’accès aux jeunes issus de la migration. Dans les petites et très petites entreprises, la sélection se fait de manière aléatoire, dans l’urgence et par des profanes. Ce sont ces entreprises formatrices que cible le projet www.lavenirprimelorigine.ch.

Annexe Dimension

PD Intégrer les migrantes et les migrants dans la formation professionnelle.doc 45 KB

24 août 2009, Angela Zihler, Responsable de projet Drucker-icon

Une solide réalisation

Le Conseil fédéral a adopté la nouvelle ordonnance sur la maturité professionnelle. Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante des travailleurs et travailleuses salue cette nouvelle ordonnance. Après un long processus de recherche, on a trouvé une réglementation qui renforce la maturité professionnelle, le système de formation professionnelle duale et les hautes écoles spécialisées. suite

La nouvelle ordonnance sur la maturité professionnelle est réussie. Pour Travail.Suisse, il est surtout important qu’elle soit conçue en vue de l’accès aux hautes écoles spécialisées. Celui qui a obtenu une maturité professionnelle fédérale doit pouvoir entreprendre des études dans une haute école spécialisée et se préparer à une tâche exigeante au niveau de l’économie ou de la société. C’est dans ce sens qu’est formulé le premier but de l’ordonnance sur la maturité professionnelle.

Ce but transparaît dans toute l’ordonnance. Ainsi les domaines fondamentaux prévus, les domaines des points forts ainsi que les domaines complémentaires sont orientés selon ce but. Cela n’empêche cependant pas le nouveau système de démontrer plus de flexibilité et de perméabilité que celui en vigueur jusqu’ici avec ses six directions rigides de maturité professionnelle.

Il faut que les hautes écoles spécialisées participent pleinement à l’élaboration du plan général d’études, qui doit être entrepris maintenant sur la base de l’ordonnance de la maturité professionnelle. La loi prévoit d’ailleurs expressément cette participation, ce qu’il faut saluer sans réserves. Il sera ainsi possible de déterminer de façon optimale les prestations dans le cadre de la formation de la maturité professionnelle en corrélation avec les attentes des hautes écoles spécialisées et leurs différentes directions. Travail.Suisse est d’avis qu’une telle démarche renforce l’ensemble de la formation professionnelle.

25 juin 2009, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation Drucker-icon