Thèmes – Formation – Formation professionnelle

Pour les jeunes, la validation des prestations de formation n’est pas une alternative à l’apprentissage professionnel

Une procédure de validation qui conduit à un certificat professionnel n’est pas une alternative à l’apprentissage ordinaire destiné aux jeunes gens. La crainte que des jeunes pourraient chercher à entrer directement, après l’école obligatoire dans le monde du travail et n’obtenir un certificat qu’au bout de cinq années de pratique professionnelle en suivant une procédure de validation, est infondée. La procédure de validation est une offre de formation qui s’adresse à des adultes et qui exige beaucoup en matière de compétence individuelle et de capacité de réflexion.

06 septembre 2010, Angela Zihler, Responsable de projet

Vers un certificat professionnel de même valeur grâce à une procédure de validation

Les adultes ayant l’expérience professionnelle requise peuvent obtenir un certificat professionnel par le biais d’une procédure de validation. Ce certificat professionnel a la même valeur qu’un certificat obtenu par la voie d’un « apprentis-sage classique ». La tâche des organisations compétentes du monde du travail – c’est-à-dire les associations professionnelles et les organisations de branches – consiste à établir cette équivalence du certificat professionnel. Elles définissent les contenus de la formation, nomment les experts aux examens et siègent au sein de l’organe de validation. De ce fait, les associations professionnelles et les organisations de branches compétentes veillent elles-mêmes à la qualité, quant au contenu, de leur procédure de validation.

21 juin 2010, Angela Zihler, Responsable de projet

Vers un certificat professionnel de même valeur grâce à une procédure de validation

Les adultes ayant l’expérience professionnelle requise peuvent obtenir un certificat professionnel par le biais d’une procédure de validation. Ce certificat professionnel a la même valeur qu’un certificat obtenu par la voie d’un « apprentis-sage classique ». La tâche des organisations compétentes du monde du travail – c’est-à-dire les associations professionnelles et les organisations de branches – consiste à établir cette équivalence du certificat professionnel. Elles définissent les contenus de la formation, nomment les experts aux examens et siègent au sein de l’organe de validation. De ce fait, les associations professionnelles et les organisations de branches compétentes veillent elles-mêmes à la qualité, quant au contenu, de leur procédure de validation.

21 juin 2010, Angela Zihler, Responsable de projet

Accès à l’apprentissage pour les jeunes sans-papiers : dans l’intérêt général!

Travail.Suisse invite le Conseil des Etats à dire oui aux motions visant à favoriser l’accès à l’apprentissage pour les jeunes sans-papiers qui avaient été acceptées par le Conseil national lors de sa session de mars. On favorisera ainsi l’intégration et on ne gaspillera pas de précieuses compétences, cruciales pour l’avenir de la prospérité de notre pays.

07 juin 2010, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure

Accès à l’apprentissage pour les jeunes sans-papiers : dans l’intérêt général!

Travail.Suisse invite le Conseil des Etats à dire oui aux motions visant à favoriser l’accès à l’apprentissage pour les jeunes sans-papiers qui avaient été acceptées par le Conseil national lors de sa session de mars. On favorisera ainsi l’intégration et on ne gaspillera pas de précieuses compétences, cruciales pour l’avenir de la prospérité de notre pays.

07 juin 2010, Denis Torche, Responsable politique environnementale, fiscale et extérieure

RSS | D | F | Info juridiques | Impressum | Sitemap | Full Site | LOGIN