Thèmes – Travail

Libre circulation des personnes: des décisions risquées placées sous le signe de la conjoncture favorable

Le rapport de l’Observatoire relatif à la libre circulation des personnes brosse un tableau idyllique de la situation, ce qui incite le Conseil fédéral à renoncer à appliquer la clause de sauvegarde. Pour Travail.Suisse, l’organisation faîtière des travailleurs et travailleuses, il est clair que la situation n’est pas aussi souriante que le rapport veut bien la décrire, et que les mesures d’accompagnement doivent être complétées dans les plus brefs délais. Il faut que le Conseil national s’éloigne de la voie minimaliste empruntée par le Conseil fédéral en matière de mesures d’accompagnement et qu’il reprenne les projets de loi concernant la poursuite et l’élargissement de la libre circulation des personnes.

19 mai 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique

Libre circulation des personnes: des décisions risquées placées sous le signe de la conjoncture favorable

Le rapport de l’Observatoire relatif à la libre circulation des personnes brosse un tableau idyllique de la situation, ce qui incite le Conseil fédéral à renoncer à appliquer la clause de sauvegarde. Pour Travail.Suisse, l’organisation faîtière des travailleurs et travailleuses, il est clair que la situation n’est pas aussi souriante que le rapport veut bien la décrire, et que les mesures d’accompagnement doivent être complétées dans les plus brefs délais. Il faut que le Conseil national s’éloigne de la voie minimaliste empruntée par le Conseil fédéral en matière de mesures d’accompagnement et qu’il reprenne les projets de loi concernant la poursuite et l’élargissement de la libre circulation des personnes.

19 mai 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique

La libre circulation des personnes: le Conseil national doit
éviter une mission suicide en matière de politique européenne

Pour Travail.Suisse, la décision prise par le Conseil des Etats d’associer la question de la poursuite avec l’UE de la libre circulation des personnes et celle de son extension à la Roumanie et à la Bulgarie équivaut à une mission suicide en matière de politique européenne. Ce faisant, le Conseil des Etats met en péril – de manière insouciante – la voie bilatérale empruntée par la politique européenne de la Suisse, voie qui a fait ses preuves. Il faut que le Conseil national corrige cette décision.

19 mai 2008, Martin Flügel, Président

La libre circulation des personnes: le Conseil national doit
éviter une mission suicide en matière de politique européenne

Pour Travail.Suisse, la décision prise par le Conseil des Etats d’associer la question de la poursuite avec l’UE de la libre circulation des personnes et celle de son extension à la Roumanie et à la Bulgarie équivaut à une mission suicide en matière de politique européenne. Ce faisant, le Conseil des Etats met en péril – de manière insouciante – la voie bilatérale empruntée par la politique européenne de la Suisse, voie qui a fait ses preuves. Il faut que le Conseil national corrige cette décision.

19 mai 2008, Martin Flügel, Président

Se battre pour la qualité de vie des travailleurs et travailleuses

Actuellement, les travailleurs et travailleuses sont massivement sous pression. Au cours des dernières années, le rythme dans le monde du travail s’est accéléré. La charge à la place de travail ne cesse d’augmenter, tout comme les situations incontrôlables sur le marché du travail. Et tout cela n’arrive pas en raison de difficultés économiques. Non, au contraire. L’économie suisse affiche une forme enviable.

28 avril 2008, Martin Flügel, Président

RSS | D | F | Info juridiques | Impressum | Sitemap | Full Site | LOGIN