Thèmes – Travail

En premier lieu, s’assurer de la clause de sauvegarde et compléter les mesures d’accompagnement

Pour Travail.Suisse, le bilan de la libre circulation des personnes est déjà tiré. De nombreux abus et de nombreuses lacunes dans l’exécution mettent en évidence la nécessité d’agir en matière de mesures d’accompagnement. C’est pourquoi il faut tout d’abord examiner la possibilité de réintroduire les contingentements et supprimer les lacunes en ce qui concerne les mesures d’accompagnement. Ce n’est qu’ensuite que Travail.Suisse pourra soutenir la prolongation de la libre circulation des personnes et l’extension de l’Accord à la Roumanie et à la Bulgarie.

25 février 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique

En premier lieu, s’assurer de la clause de sauvegarde et compléter les mesures d’accompagnement

Pour Travail.Suisse, le bilan de la libre circulation des personnes est déjà tiré. De nombreux abus et de nombreuses lacunes dans l’exécution mettent en évidence la nécessité d’agir en matière de mesures d’accompagnement. C’est pourquoi il faut tout d’abord examiner la possibilité de réintroduire les contingentements et supprimer les lacunes en ce qui concerne les mesures d’accompagnement. Ce n’est qu’ensuite que Travail.Suisse pourra soutenir la prolongation de la libre circulation des personnes et l’extension de l’Accord à la Roumanie et à la Bulgarie.

25 février 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique

Libre circulation des personnes : Nécessité d’agir au chapitre des mesures d’accompagnement

Le trimestre prochain, le Parlement décidera de la prolongation de l’Accord sur la libre circulation des personnes et de son extension à la Roumanie et à la Bulgarie. Pour Travail.Suisse, l’association faîtière des travailleurs et travailleuses, la situation est claire : il ne peut y avoir de décision de politique étrangère si, en politique nationale, on ne comble pas les lacunes constatées au chapitre des mesures d’accompagnement et qu’on n’améliore pas leur mise en œuvre.

11 février 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique

Libre circulation des personnes : Nécessité d’agir au chapitre des mesures d’accompagnement

Le trimestre prochain, le Parlement décidera de la prolongation de l’Accord sur la libre circulation des personnes et de son extension à la Roumanie et à la Bulgarie. Pour Travail.Suisse, l’association faîtière des travailleurs et travailleuses, la situation est claire : il ne peut y avoir de décision de politique étrangère si, en politique nationale, on ne comble pas les lacunes constatées au chapitre des mesures d’accompagnement et qu’on n’améliore pas leur mise en œuvre.

11 février 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique

Poursuivre la libre circulation des personnes, renforcer le nombre des contrôles

La Suisse a choisi la voie bilatérale. Dès lors, il n’est que logique et cohérent de poursuivre l’accord sur la libre circulation des personnes et de l’étendre également à la Bulgarie et à la Roumanie. Afin de pouvoir remporter l’imminente votation populaire, le Conseil fédéral doit en assumer la responsabilité, de toute urgence, au plan national. Il faut mettre en œuvre avec rigueur les mesures d’accompagnement et accroître le nombre des contrôles.

28 janvier 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique

RSS | D | F | Info juridiques | Impressum | Sitemap | Full Site | LOGIN