Thèmes – Travail

Faudra-t-il attendre les calendes grecques pour que les femmes siègent dans les directions ?

L’enquête sur les salaires des managers, menée par Travail.Suisse, fait la lumière sur le sujet: les femmes exerçant des fonctions au niveau de la direction ou du conseil d’administration restent l’exception. La chape de plomb semble être particulièrement solide; les femmes n’ont pas accès aux cordées masculines actuelles.

23 juin 2008, Susanne Blank, Responsable politique économique

Le gang des requins : ces dirigeants qui gagnent plus du centuple du salaire de leurs collaborateurs et collaboratrices

Pour la quatrième fois de suite, Travail.Suisse a mené une enquête sur les salaires des managers de 28 entreprises suisses. Pour la première fois, Travail.Suisse présente à ce propos le gang des requins. Ses membres sont les 55 managers dont la rémunération dépasse plus de 100 fois le salaire le plus payé dans leur entreprise.

23 juin 2008, Matthias Humbel, transfair

Des abus démesurés en matière de salaires chez les assurances

Depuis que Travail.Suisse examine à la loupe les indemnités versées aux dirigeants de 28 entreprises suisses, les salaires du management, dans la branche des assurances, n’ont fait qu’augmenter substantiellement ! Il n’est pas exceptionnel – tant s’en faut – que certains salaires augmentent de plus de 100 % en six ans seulement.

02 juin 2008, Matthias Humbel, transfair

Les banques placées sous le signe de la crise: pour les salaires des dirigeants aussi?

Les conséquences que la crise des taux hypothécaires a eues (jusqu’ici) pour les employé-e-s et les actionnaires des deux grandes banques UBS et Credit Suisse sont évidentes. A ce jour, les deux banques ont perdu au total 48,5 milliards de francs. Plus de 8’300 emplois ont été supprimés ou le seront encore. Les conséquences à l’échelon de la direction sont nettement moins évidentes. Non seulement les deux banques sont en pleine crise, mais aussi leur système d’indemnités versées aux dirigeants fait naufrage.

19 mai 2008, Matthias Humbel, transfair

L’industrie pharmaceutique emprunte des voies sinueuses pour verser des salaires plus élevés

Depuis plusieurs années, les deux géants pharmaceutiques que sont Novartis et Roche caracolent en tête en ce qui concerne les indemnités versées à leurs dirigeants. Même si l’on a pu observer, au cours des dernières années, une chasse au rattrapage chez des groupes moins importants, les tout derniers chiffres présentés par Travail.Suisse montrent que la prédominance peu glorieuse des deux groupes bâlois est loin d’être en péril.

28 avril 2008, Matthias Humbel, transfair

Informations juridiques | Impressum | Sitemap | Full Site | LOGIN